En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Vous êtes ici :   Accueil » Généralités - Généralités sur la réglementation
Texte à méditer :  Pour comprendre,il suffit souvent d'écouter !  Joe DANTE
Texte à méditer :  Quel est le N° des renseignements téléphoniques DES MARINS PECHEURS ? 110 huîtres, 210 huîtres !!! biggrin  
Texte à méditer :  A tribord, c'est... à droite, A babord, c'est... à gauche, A ras bord, c'est... à l'apéro frown  
Texte à méditer :  Horizon pas net, reste à la buvette smile  
Texte à méditer :  Suroît le doux, quand il se fâche, il devient fou rolleyes  
Texte à méditer :  Petit nuage effilé, solitaire dans un ciel bleu et d’allure bon enfant, Marin, veille au grain blanc   
Texte à méditer :  Qui pisse contre le vent se rince les dents confused  
Texte à méditer :  Brouillard dans la vallée, pêcheur fais ta marée   
Texte à méditer :  Quand les mouettes volent bec au vent, signe de mauvais temps   
Texte à méditer :  Quand aux nues on verra enclumes et bigornes, grand vent soufflera dans les formes   
Texte à méditer :  Soleil en haubans dans le couchant, Marin prépare ton caban   
Texte à méditer :  Vent de noroît balai du ciel, beau temps après un arc-en-ciel   
Texte à méditer :  Pingouins dans les champs, hivers méchants cry  
Texte à méditer :  Quand le merle chante en mai, avril est fini tongue  
Texte à méditer :  Quand les mouettes ont pied, il est temps de virer tongue  
Texte à méditer :  Soleil rouge au coucher, jaune (ou: blanc) au lever, beau temps assuré  
Texte à méditer :  Jaune quand il se cache (se couche), rouge quand il se lève, sûr d'avoir de la pluie  
Texte à méditer :  Années de vagues, années de poissons cry  
Texte à méditer :  Le bateau qui n'obéit pas au gouvernail obéira au rocher frown  
Texte à méditer :  Qui trop écoute la météo,  passe sa vie au bistrot tongue  
Texte à méditer :  Un bateau n’est pas plus grand ou plus petit,  selon qu’il se trouve au creux ou au sommet de la vague  
Texte à méditer :  Faire comme les autres n'est pas pécher  
Texte à méditer :  On peut haïr le péché et aimer le pécheur!  
Texte à méditer :  Il faut perdre un lançon Pour pêcher un bar ou un lieu  
Texte à méditer :  Avec l’amorce d’un mensonge, on pêche une carpe de vérité.  
Texte à méditer :   La modestie est le meilleur appât pour aller à la pêche aux compliments  
Texte à méditer :  Que celui qui n'a jamais péché demande à son voisin de lui raconter  
Texte à méditer :  Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson.tongue  
Texte à méditer :  Quand l’appât vaut plus cher que le poisson, il vaut mieux arrêter de pêcher.  
Texte à méditer :  La pêche est un sport étrange puisqu’elle n’empêche guère ceux qui surveillent leur ligne de prendre du ventre.  
Texte à méditer :  La pêche à la ligne c’est comme les mathématiques en cela qu’on ne peut jamais complètement l’apprendre  
Texte à méditer :  Quand les réseaux sont saturés téléphoner c'est vraiment la pêche à la ligne.  
Texte à méditer :  Une femme qui n'a jamais vu son mari pêcher à la ligne ne sait pas quel homme patient elle a épousé.  
Texte à méditer :  Un pêcheur amorce sa ligne avec le ver qui s'est nourri d'un roi puis mange le poisson qui s'est nourri du ver  
Texte à méditer :  Il ne faut pas vouloir la mort du pécheur fut-il à la ligne  

Pêche maritime et de loisirs

En bateau

Les plaisanciers peuvent pratiquer l’activité de pêche maritime à titre exclusivement récréatif, c’est à dire que sont interdits la vente du poisson pêché ainsi que l’achat des produits issus de la pêche qui doivent être réservés à la consommation exclusive du pêcheur et de sa famille. Toute infraction à ces interdictions est susceptible d’entraîner des condamnations pénales pouvant aller jusqu’à 22 860€.

Engins autorisés par bateau :

Les seuls engins autorisés sont les suivants :

  • deux palangres munies chacune de 30 hameçons au maximum ;
  • 2 casiers à crustacés ;
  • 1 foëne ;
  • une épuisette ou " salabre".

Toutefois sont autorisés la détention et l’usage :

-  de lignes gréées sous condition que l’ensemble des lignes utilisées en action de pêche soit équipé au maximum de douze hameçons, un leurre étant équivalent à un hameçon ;
-  en Méditerranée, d’une grappette à dents ;
-  en mer du Nord, Manche ou Atlantique, d’un filet maillant calé ou d’un filet trémail d’une longueur maximale de 50 mètres, d’une hauteur maximale de 2 mètres en pêche, sauf dans la partie des eaux salées des estuaires et des embouchures des fleuves et rivières en amont d’une limite fixée par arrêté du ministre chargé des pêches maritimes ;
-  dans le ressort des circonscriptions des préfets des régions Bretagne, Pays de la Loire et Aquitaine, d’un carrelet par navire et de trois balances par personne embarquée.

Par ailleurs, bord des navires et embarcations de plaisance, il est interdit de détenir et d’utiliser tout vire-casier, vire-filet, treuil, potence mécanisée ou mécanisme d’assistance électrique ou hydraulique permettant de remonter les lignes de pêches ou engins de pêche à bord. Toutefois, la détention et l’utilisation d’engins électriques de type vire-lignes électriques ou moulinets électriques est autorisée dans la limite de trois engins électriques par navire, d’une puissance maximale de 800 watts chacun.

Tailles minimales des captures

Les captures doivent respecter les tailles minimales autorisées aussi bien dans le cas des poissons que des crustacés ou des coquillages. Il peut arriver que les tailles retenues soient différentes d’une région à l’autre ; c’est pourquoi il convient de se renseigner auprès des services des affaires maritimes qui donneront toutes les informations réglementaires utiles en la matière.

A pied

La pêche à pied, qui se pratique sur le rivage de la mer sans le recours à une embarcation ou à un quelconque engin flottant, n’est soumise à aucune formalité administrative particulière, sauf pour l’usage de filet qui nécessite une autorisation délivrée par les affaires maritimes.

Il faut toutefois se renseigner localement auprès des services intéressés (mairie ou affaires maritimes) des restrictions justifiées au regard des exigences locales telles que la sécurité des usagers des plages, la protection de la ressource et la santé publique.

Par exemple :

  certaines espèces sont soumises à des interdictions de pêche pendant certaines périodes ou certaines zones ;
  le ramassage des végétaux marins n’est pas libre ;
  la pêche de l’oursin est interdite sur tout le littoral de la Méditerranée du 1er mai au 1er septembre ;
  les captures doivent respecter les tailles minimales autorisées aussi bien dans le cas des poissons que des crustacés ou des coquillages.

Pêche sous-marine
La souscription d’un contrat d’assurance en responsabilité civile pour la pratique de la pêche sous-marine de loisir est obligatoire.

Il faut avoir au moins 16 ans pour pratiquer la pêche sous-marine. Une déclaration d’activité auprès des affaires maritimes est nécessaire dans le cas où le pratiquant n’est pas affilié à une fédération sportive agrée pour la pratique de cette activité.

Il est interdit aux pêcheurs sous-marins :

  • d’exercer la pêche sous-marine entre le coucher et le lever du soleil ;
  • de s’approcher à moins de 150 mètres des navires ou embarcations en pêche ainsi que des engins de pêche signalés par un balisage apparent ;
  • de capturer les animaux marins pris dans les engins ou filets placés par d’autres pêcheurs ;
  • de faire usage d’un foyer lumineux ;
  • d’utiliser, pour la capture des crustacés une foëne ou un appareil spécial pour la pêche sous-marine ;
  • de tenir hors de l’eau un appareil spécial pour la pêche sous-marine ;
  • il est interdit de chasser en plongée avec bouteilles.

Tout pratiquant doit signaler sa présence au moyen d’une bouée permettant de repérer sa position.

Textes de référence :
  Décret du 11 juillet 1990 modifié par le décret du 21 décembre 1999 et du 6 septembre 2007
  Arrêtés du 19 mars 2007

Afin de pratiquer au mieux la pêche en mer, la pêche sous-marine ou la pêche à pied, il est impératif de se renseigner auprès du service des affaires maritimes sur la réglementation applicable : zones d’interdictions, de restrictions ou zones d’activités, tailles de capture des espèces etc...  wink


Date de création : 20/01/2013 - 22:53
Dernière modification : 13/02/2013 - 18:41
Catégorie : -
Page lue 3688 fois


Réactions à cet article

Réaction n°1 

par GGM22 le 12/02/2013 - 20:01
Bonjour,
ATTENTION : la taille du bar en Mer du Nord, Manche et Atlantique est passée de 36 cm à 42 cm, cf. le lien suivant :http://peche-plaisance-cd35.com/articles.php?lng=fr&pg=125

Mais il est sûr que tout pêcheur digne de ce nom l'aura pris en compte et accepté car c'est ce que NOUS, pêcheurs de loisir et plaisanciers responsables demandions depuis des années...


Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  2973148 visiteurs
  247 visiteurs en ligne

Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Calendrier