En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Vous êtes ici :   Accueil » coques en stocks ?
Texte à méditer :  Pour comprendre,il suffit souvent d'écouter !  Joe DANTE
Texte à méditer :  Quel est le N° des renseignements téléphoniques DES MARINS PECHEURS ? 110 huîtres, 210 huîtres !!! biggrin  
Texte à méditer :  A tribord, c'est... à droite, A babord, c'est... à gauche, A ras bord, c'est... à l'apéro frown  
Texte à méditer :  Horizon pas net, reste à la buvette smile  
Texte à méditer :  Suroît le doux, quand il se fâche, il devient fou rolleyes  
Texte à méditer :  Petit nuage effilé, solitaire dans un ciel bleu et d’allure bon enfant, Marin, veille au grain blanc   
Texte à méditer :  Qui pisse contre le vent se rince les dents confused  
Texte à méditer :  Brouillard dans la vallée, pêcheur fais ta marée   
Texte à méditer :  Quand les mouettes volent bec au vent, signe de mauvais temps   
Texte à méditer :  Quand aux nues on verra enclumes et bigornes, grand vent soufflera dans les formes   
Texte à méditer :  Soleil en haubans dans le couchant, Marin prépare ton caban   
Texte à méditer :  Vent de noroît balai du ciel, beau temps après un arc-en-ciel   
Texte à méditer :  Pingouins dans les champs, hivers méchants cry  
Texte à méditer :  Quand le merle chante en mai, avril est fini tongue  
Texte à méditer :  Quand les mouettes ont pied, il est temps de virer tongue  
Texte à méditer :  Soleil rouge au coucher, jaune (ou: blanc) au lever, beau temps assuré  
Texte à méditer :  Jaune quand il se cache (se couche), rouge quand il se lève, sûr d'avoir de la pluie  
Texte à méditer :  Années de vagues, années de poissons cry  
Texte à méditer :  Le bateau qui n'obéit pas au gouvernail obéira au rocher frown  
Texte à méditer :  Qui trop écoute la météo,  passe sa vie au bistrot tongue  
Texte à méditer :  Un bateau n’est pas plus grand ou plus petit,  selon qu’il se trouve au creux ou au sommet de la vague  
Texte à méditer :  Faire comme les autres n'est pas pécher  
Texte à méditer :  On peut haïr le péché et aimer le pécheur!  
Texte à méditer :  Il faut perdre un lançon Pour pêcher un bar ou un lieu  
Texte à méditer :  Avec l’amorce d’un mensonge, on pêche une carpe de vérité.  
Texte à méditer :   La modestie est le meilleur appât pour aller à la pêche aux compliments  
Texte à méditer :  Que celui qui n'a jamais péché demande à son voisin de lui raconter  
Texte à méditer :  Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson.tongue  
Texte à méditer :  Quand l’appât vaut plus cher que le poisson, il vaut mieux arrêter de pêcher.  
Texte à méditer :  La pêche est un sport étrange puisqu’elle n’empêche guère ceux qui surveillent leur ligne de prendre du ventre.  
Texte à méditer :  La pêche à la ligne c’est comme les mathématiques en cela qu’on ne peut jamais complètement l’apprendre  
Texte à méditer :  Quand les réseaux sont saturés téléphoner c'est vraiment la pêche à la ligne.  
Texte à méditer :  Une femme qui n'a jamais vu son mari pêcher à la ligne ne sait pas quel homme patient elle a épousé.  
Texte à méditer :  Un pêcheur amorce sa ligne avec le ver qui s'est nourri d'un roi puis mange le poisson qui s'est nourri du ver  
Texte à méditer :  Il ne faut pas vouloir la mort du pécheur fut-il à la ligne  

Pêche des coques, à pied

L'arrêté du 26.10.2012 modifie la taille légale de ramassage des coques, la portant à 3 cm. Or, il est un constat bien réel en Bretagne nord :
 les coques dépassent rarement la taille de 2,7 cm. En effet, pour atteindre la taille de 3 cm, le coquillage doit être âgé de plus de deux ans et demi. Cet âge se distingue sur la coquille par le nombre de stries liées à son développement, chacune d'elle représentant un hiver.
Un scientifique à écrit : « il est difficile d'invoquer les facteurs responsables des faibles recrutements (1) de coques en Bretagne nord, les mortalités élevées et la faible quantité de coques de taille supérieure à 3 cm. Cependant, certains facteurs semblent, a priori, plus pertinents.
 Les macrophytes (2), et notamment la prolifération des algues vertes, pourraient être une cause du faible recrutement, voire de l'asphyxie des larves sur la zone benthique. L' impact de la pêche à pied de loisir et professionnelle reste à évaluer, mois semble non négligeable. »

En conclusion, ne faudrait-il pas adapter la taille des coquillages en fonction du secteur de prélèvement ? Tout en sachant que les professionnels ne sont pas soumis à la même réglementation, ce qui va indubitablement réduire, et de façon considérable, la part des prélèvements disponibles pour la pêche de loisir.
(1) Recrutement : reproduction, installation des larves planctoniques dans les sédiments.
(2) Macrophytes : plantes benthiques qui font partie d'un écosystème complexe, pouvant servir de base alimentaire, de refuge et de lieu de reproduction suivant les espèces. Comme les plantes et algues vertes, ils produisent de l' oxygène par photosynthèse.

Article paru dans le pêche plaisance N°37 de la FNPPSF

Alain THERET
Président CD 35


Date de création : 23/04/2013 - 20:03
Catégorie : - Les mots du président
Page lue 2695 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  2972859 visiteurs
  192 visiteurs en ligne

Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Calendrier